Engagement, équilibre et réussite : la nouvelle équation de l’entrepreneur

Peut-on être entrepreneur aujourd’hui en conciliant engagement, équilibre et réussite du projet ? Telle est la question explorée dans cet article, dans lequel nous développons l’argument que c’est non-seulement possible et même un enjeu essentiel ! Ce qui ne signifie pas que ce chemin soit facile .

Nouveaux entrepreneurs : les raisons d’un essor

Jamais autant d’entreprises n’ont été créées dans notre pays qu’au cours des dernières années, et c’est fondamentalement une excellente nouvelle.

Comment comprendre cette tendance sans précédent ?

Une première explication quantitative s’impose. C’est le produit du développement exponentiel de nouveaux modèles d’affaires dont UBER fut le précurseur et qui exploite à bas coûts une main d’œuvre auto-entrepreneuse et souvent précarisée.

Une seconde explication arrive ensuite. C’est le résultat d’un choix par défaut des dizaines de milliers de salariés désenchantés qui chaque jour rejoignent la cohorte grandissante de la « Grande Démission ». 

Enfin il y a cette troisième explication, beaucoup plus positive et en partie connectée à la seconde. C’est le résultat d’une fabuleuse prise de conscience qui gagne chaque jour du terrain dans toutes les classes d’âge de la population active : « Je peux créer mon projet, un projet qui fait sens, et dans lequel je peux me réaliser pleinement, en cohérence avec mes valeurs ».  

Nouveaux entrepreneurs, nouvelles attentes : quand la réussite financière n’est plus la seule boussole.

Le nouvel entrepreneur du XXIème siècle est né. Il veut se réaliser à travers son projet, et pour un nombre croissant d’entre-nous aspire également à ce que l’entreprise qu’il crée contribue positivement au monde. Le nouvel entrepreneur est de plus en plus souvent un entrepreneur engagé.

Entrepreneurs, nous découvrons la joie d’une liberté nouvelle, et l’excitation des infinies possibilités. Nous expérimentons aussi les nuits courtes et l’anxiété.

Entrepreneurs engagés, nous en rajoutons une couche, car la mission que nous nous donnons et la grandeur de notre projet répondent souvent à un sentiment d’urgence à agir. Nous voulons avoir de l’impact et rapidement.

Pour autant nous sentons aussi que nous aspirons à autre chose. Nous voulons plus d’équilibre et plus de bien-être dans notre vie. Nous aspirons à un alignement de notre vie professionnelle avec nos valeurs. Nous voulons plus de temps pour nous, pour nos enfants, pour tous ces rêves à côté desquels nous ne voudrions pas passer.

Et bien entendu, nous voulons que notre projet réussisse !

Engagement, équilibre et réussite : trois objectifs en « tension » pour un enjeu essentiel.

Ainsi, très vite, nous nous trouvons à nouveau confrontés à cette tension que nous ne connaissons que trop bien, le fameux équilibre pro/ perso, sauf que cette fois le pro c’est notre projet ! Et nous découvrons que cela ne rend pas forcément l’équation plus simple.

Dans le doute, nous nous demandons : est-il seulement possible de concilier l’ambition de mon projet avec ma quête d’équilibre ? Y’aurait-il malheureusement un choix à faire ? 

Nous sentons bien que nous ne voulons pas nous résigner à un tel choix.

Et nous avons raison !

Car la bonne nouvelle, c’est que non seulement il n’y a pas de choix à faire, mais qu’équilibre et engagement sont intiment liés et forment la nouvelle équation du nouvel Entrepreneur Engagé. C’est en tout cas notre conviction, et celle des Entrepreneurs Engagés qui rejoignent un cercle Circle for future.

Car il y a une grande illusion qu’il convient de dissiper. C’est celle que nous pourrons durablement prendre soin des autres, par exemple nos salariés, nos clients ou la planète, si nous ne prenons pas d’abord soin de nous.

Une image est particulièrement parlante pour cela. Prenez un verre d’eau bien rempli, et commencez à en donner aux autres. Rapidement votre verre est vide, vous ne pouvez plus rien donner. Dans le concret, c’est l’épuisement, le découragement, voire le burn-out dans les situations critiques. Sans aller heureusement toujours jusqu’à ces extrêmes, c’est la fatigue, l’irritation, qui nous fait perdre de notre Potentiel et qui crée la non-qualité.

Une seule solution si nous voulons continuer à donner et donc à faire grandir notre projet : notre propre verre doit déborder en permanence !

Qu’est-ce que cela signifie ? Je dois d’abord satisfaire mes propres besoins, si je veux pouvoir répondre à ceux des autres.

Et c’est là que pour nombre d’entre-nous un nouveau problème se présente : nous ne connaissons pas vraiment nos besoins, car nous n’avons pas vraiment appris à nous y connecter. Certes nous avons plusieurs fois entendu que « notre corps nous dit tout » et qu’il faut l’écouter, mais nous n’avons jamais appris à le faire.  Pour cause, nous connaissons bien l’espace de la tête et de la réflexion, beaucoup moins celui du corps et du ressenti.

Ici se trouve la seconde bonne nouvelle : tout ceci s’apprend !

Tout s’apprend, encore faut-il s’en donner les moyens

C’est une des choses importantes que les entrepreneurs engagés viennent chercher dans un cercle Circle for future.

Trouver le soutien, l’inspiration et son potentiel d’évolution, pour apprendre à se situer dans le ET, et non pas dans le OU : l’engagement ET l’équilibre ET la réussite du projet !

Pas de magie, mais une dynamique d’évolution personnelle appuyée par une méthode d’accompagnement innovante et rigoureuse qui permet pour chacun des prises de conscience et des « repositionnements » suivis de décisions concrètes, pour créer au final plus de Qualité à tous les niveaux :

  • Qualité de vie, en termes d’équilibre, de bien-être et d’épanouissement. Par exemple pour certains d’entre-nous choisir de ne travailler que 4 jours par semaine tout en créant dans l’entreprise le contexte qui le permet.
  • Qualité du projet, dans une prise en compte globale des besoins de toutes les parties prenantes.
  • Qualité des impacts créés, à court, moyen, long et très long terme, pour les humains et pour la planète.

Aller plus loin

Si vous vous reconnaissez dans cet enjeu, nous vous invitons à participer à un workshop en ligne qui aura lieu le 14 avril de 16h à 19h.

L’objectif de ce workshop est triple :

  • Créer un cadre propice à des échanges en profondeur et un partage d’expérience entre entrepreneurs(euses) engagé(e)s, animé(e)s par ces mêmes questionnements et aspirations.
  • En lien avec le thème de cet article, vous proposer des apports nouveaux et vous faire expérimenter la démarche Circle for future qui combine les repères puissants de la Théorie U et du Leadership Ethique.
  • Plus spécifiquement, présenter le projet de constitution de nos prochains cercles « Entrepreneurs Engagés », des cercles de pairs pour grandir et agir..

Le workshop sera animé par Antoine Baron, coach professionnel certifié et fondateur de Circle for future, avec les interventions de Gwenola Bliek, consultante en Leadership Ethique, ainsi que Alexandra Grossman (Adsoom) et Mehmet Gunner (LFC) qui partageront leur expérience au sein d’un cercle.